Facteurs multiples, questions multiples

De multiples variables sont à prendre en compte pour chacun de ces facteurs.
Lorsqu’une personne consomme un produit, de nombreuses questions peuvent se poser.
Sur la personne du jeune :
• Que vit-il pour le moment ?
• Quelle image de lui véhicule-t-il ?
• Comment se perçoit-il ?
• Que cherche-t-il au travers de sa consommation ?

Sur le produit :
• Quel est le type de produit ? – Quels en sont les effets ?
• Quel en sont les risques ? – En a-t-il connaissance ?
• Quels sont les modes de consommation ?
• A quelle fréquence ?
• Quels sont les attentes vis-à-vis du produit ?
• Comment perçoit-il la consommation de drogues ?
• Comment se fait-il qu’il consomme s’il est informé des méfaits du produit ?

Sur l’environnement :
• Dans quel contexte recourt-il à la consommation ?
• Y a-t-il des contextes où il ne consomme pas ?
• Comment s’y positionne-t-il ?
• Comment perçoit-il son environnement ?
• Quelle place veut-il y occuper ? Appartenance ou différence ?
• Comment ce comportement est-il perçu dans cet environnement ?
• Dans ce contexte, a-t-il d’autres choix que la consommation de drogues pour obtenir ce qu’il recherche ?

Chaque cas est spécifique. Il n’y a pas de réponse type ni de généralisation possible.

S’il est important de se poser les questions sur le vécu de la personne par rapport au produit et à son environnement, les réponses ne seront que des suppositions. Il est essentiel de les vérifier avec elle dans le cadre d’une relation d’écoute. Elle seule connaît son vécu et peut y répondre.

Les suppositions émises doivent se centrer sur le côté positif de sa recherche. Elle adopte ce qui lui paraît le meilleur choix possible pour obtenir quelque chose d’important pour elle. Les réponses ayant une connotation négative du type “ Oublier ses problèmes, fuir son milieu familial… ” dénotent un jugement qu’elle pourra d’ailleurs admettre mais qui ne reflètera que partiellement sa démarche, et ne donnera aucune piste d’intervention.

Il est alors nécessaire de poursuivre le questionnement (“ Que se passe-t-il pour toi lorsque tu peux oublier tes problèmes ? Comment te sens-tu alors ? … ”) afin d’obtenir une réponse positive et spécifique reflétant le sens du comportement (“ Je me sens calme, je me sens vivre, je me sens libre… ”)


LA VARIABLE INDIVIDU